L’alpaga avec le nom scientifique “vicugna pacos” est un mammifère domestique sud-américain qui appartient au groupe des artiodactyles car contrairement aux moutons qui ont des sabots, les alpagas en manquent et supportent leur poids avec au moins deux de leurs doigts.Les alpagas appartiennent à la famille des camélidés, comme les chameaux et les dromadaires, et plus particulièrement au sous-groupe des Laminis, comme les lamas, les vigognes et les guanacos.Pour cette raison, ils ont tous une certaine similitude bien que les alpagas soient plus sympathiques et mignon.

Les alpagas, les lamas et leurs proches sauvages, les vigognes et les guanacos, vivent dans la région andine, en particulier dans la “puna” et d’autres hauts plateaux. La plupart des spécimens se trouvent au Pérou, bien que les alpagas puissent également être observés dans des endroits aussi différents que le désert sec d’Atacama dans le nord du Chili et la Tierra del Fuego tempétueuse et humide en Patagonie argentine, c’est-à-dire dans le pointe sud du continent.

Étymologie

Le nom scientifique de cette espèce de camélidé domestique d’Amérique du Sud peut être trompeur. Il y a longtemps, les scientifiques pensaient que l’alpaga était dérivé du guanaco (Lama guanicoe) et pour cette raison il a reçu le nom scientifique de Lama pacos. Cependant, des recherches génétiques relativement récentes ont assuré que l’alpaga n’est pas dérivé du guanaco mais de la vigogne (Vicugna vicugna), qui a changé le nom scientifique de Lama pacos en Vicugna pacos.Comme vous pouvez le voir, le mot qui reste et ne change pas pour désigner l’alpaga est “pacos”. Pacos est un terme dérivé du quechua “P’aco” qui a été utilisé et continue d’être utilisé dans la chaîne de montagnes andine pour désigner l’alpaga et bien sûr, comme nous l’avons vu dans les noms scientifiques successifs. Au lieu de cela, le terme alpaga est un terme relativement récent adopté au 20ème siècle et qui dérive du mot aymara “all-paka” qui signifie blond ou jaune rougeâtre.

L alpaga lama,vigogne et guanaco

Les différences entre les phénotypes des lamas, alpagas, vigognes et guanacos sont inférieures à leurs similitudes lorsqu’ils appartiennent à la même famille de camélidés, et donc si vous ne les connaissez pas bien, il peut être quelque peu difficile de les distinguer.
Il y a une maxime péruvienne qui les différencie très bien:“de belles et petites vigognes, des lamas solides, des alpagas productifs et des huanacos utiles “

Vigogne

La vigogne (vicogne vicogne) est l’ancêtre sauvage de l’alpaga et la plus petite et la plus élégante de la famille des camélidés.Elle est le symbole national du Pérou.La hauteur aux épaules est de 75 à 85 centimètres, et la longueur tête-corps est de 1,45 à 1,60 mètres. Son poids varie entre 35 et 65 kilogrammes. La queue est courte, avec ses 15-25 centimètres de longueur.

vigogne

Elle a une petite tête triangulaire et une longue crinière blanche soyeuse sur la poitrine qui atteint jusqu’à 30 cm. Dans le reste du corps,les poils sont uniformes, sur le dos brun clair et sur les côtés et les parties internes blancs.Deux sous-espèces ont été décrites: Vicugna vicugna vicugna qui se trouve au Chili, en Bolivie et en Argentine, tandis que Vicugna vicugna mensalis se trouve au Chili, en Bolivie et au Pérou.Dans l’empire Inca, Il était interdit à quiconque ne faisant pas partie de la royauté de porter des vêtements ou même des éléments en laine de vigogne et la chasse de la vigogne a été interdite sous peine de mort par ordre du roi Inca (Sapa)

Guanaco

Le Guanaco (lama guanicoe) est l’ancêtre sauvage du lama.Les guanacos sont caractérisés comme les plus grands animaux de Patagonie et sont en danger d’extinction. Ils ont une structure osseuse mince, avec une hauteur au garrot de 1 à 1,2 m, et si la tête est incluse, entre 1,8 et 1,9 m.7.Son poids est d’environ 100 kg, mais il peut atteindre jusqu’à 140 kg. Son pelage est plus long que celui de la vigogne mais plus court que celui de l’alpaga et le diamètre de la fibre varie entre 18 et 24 microns.Les jeunes guanacos sont appelés “chulengos”.

Lama

Le lama (Lama glama) est le descendant domestique du guanaco.C’est le symbole de la Bolivie.Le lama est le plus grand parmi les 4 camélidés, avec une plus longue tête et des oreilles courbées. Il mesure autours de 1,7 m de hauteur et pèse entre 130kg et 200kg.Il y a deux races de lamas, le lama ch’aku et le lama q’ara.
Pour l’anecdote, l’animal produit par le croisement entre un lama et un dromadaire s’appelle un “cama” et entre un alpaga et un lama il s’appelle un huarizo, mais ce ne sont pas des croisements très appropriés.

Alpaga

Alpaga (vicogne pacos) anciennement appelé lama pacos et alpaga lama, il est le descendant domestique de la petite vigogne.Il est légèrement plus grand que la vigogne mais plus petit que le lama et le guanaco.Un spécimen adulte mesure entre 81 et 99 centimètres de hauteur et son poids varie de 48 et 84 kilogrammes.Producteur principalement de laine mais aussi de viande peut vivre jusqu’à 20 ans. .Il y a deux races d’alpagas ,l’alpaga huacaya et l’alpaga suri.

  • Alpaquero: Éleveur d’alpaga.Relatif à l’alpaga.
  • Cria: Bébé alpaga.Elevage.
  • Orgling: Son émis par l’alpaga mâle lors de la copulation.
  • Yanapaco:Alpaga noir (quechua).
  • Huacaya: Race d’alpaga.
  • Suri ou souri: Race d’alpaga.
  • Paco: Alpaga (quechua).
  • Puna: Plateau de haute montagne.
  • Chulengo: Jeune guanaco.
  • Lama ch’aku: Lama lainiere.
  • Lama q’ara: Lama sans laine.
  • Cama: Hybride de dromadaire et de lama.
  • Huarizo: Hybride de alpaga et lama.
  • Baby alpaga ou bebe alpaga: Catégorie laine.

Les alpagas sont des créatures très curieuses et sociales. Les troupeaux comprennent souvent des animaux de différentes espèces ou familles taxonomiques, comme les chèvres ou les moutons et bien sûr les lamas.Les alpagas dans les troupeaux utilisent la même zone pour déféquer, c’est-à-dire qu’ils ont un endroit spécifique à utiliser comme salle de bain au lieu de déféquer dans des zones aléatoires comme la plupart des animaux.Ce comportement aide à contrôler les ravageurs car ils ne broutent pas là où ils défèquent. Les mâles ont tendance à avoir des tas de fumier plus propres que les femelles. Les femelles ont tendance à se tenir sur une même ligne et toutes vont en même temps.
Les alpagas crachent lorsqu’ils sont en danger ou se sentent menacés et aussi pour avertir le reste du troupeau du danger. Parfois, ils crachent sur d’autres alpagas lorsqu’ils se disputent la nourriture ou tentent d’établir leur domination.

L’alpaga est une espèce polygame.Les éleveurs (alpaqueros) affirment qu’ils forment des harems de 5 à 10 femelles pour chaque mâle.. La femelle atteint sa maturité sexuelle entre 12 et 24 mois, et le mâle peut se reproduire la première année, bien que certains ne soient sexuellement matures qu’après 3 ans.
Les alpagas s’accouplent une fois par an mais ils sont capables de se reproduire tout au long de l’année. Pendant l’accouplement, le mâle se tient au-dessus de la femelle et la femelle permet au mâle d’insérer le sperme tout en émettant une vocalisation appelée “orging”.Un jour plus tard, la femelle commence à ovuler .L’alpaga femelle a une période de gestation de 242 à 345 jours et donne naissance à un seul bébé, c’est-à-dire un seul cria,normalement le jour et rarement la nuit.Le processus de naissance peut prendre jusqu’à sept heures, s’il n’y a pas de complications,selon National Geographic.

L’habitat naturel des alpagas est l’Amérique du Sud, plus précisément «la puna» à une hauteur comprise entre 3 000 et 5 000 mètres et avec des nuits atteignant 0 degrés. Nous pouvons les trouver principalement dans les Andes péruviennes, mais leurs troupeaux s’étendent à travers les Andes, à savoir la Bolivie, le Chili, l’Équateur et l’Argentine. En raison des exportations de bétail dans les années 1980, il existe également des alpagas dans des pays comme les Pays-Bas, la France, l’Australie et les États-Unis.

C’est un animal herbivore et son nourriturre se compose d’herbe, de tiges, d’écorce, de feuilles d’arbres. En mangeant, l’alpaga mâche la nourriture en 8 mouvements. Puis il l’avale et passe par 3 compartiments pour continuer la digestion, son estomac a une morphologie et une structure différentes de celles des vrais ruminants.

La principale différence entre le phénotype des deux races d’alpaga(huacaya et suri) est la longueur et la finesse de la fibre de leur laine, selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Les Suri ont des fibres très longues, tandis que les Huacaya ont un toison plus “compacte et dense”, avec des fibres plus courtes.

La boucle est une caractéristique des toisons des alpagas Huacaya, dans la race huacaya, la croissance de la fibre se produit perpendiculairement à son corps, avec un aspect spongieux et avec meches relativement courtes et ondulées elles ne présentent pas un caractère aussi fort que dans l’alpaga suri car la lumière n’arrive pas le long de la fibre au même angle à cause des ondulations,en revanche la toison du huacaya est plus dense que le suri.C’est la race la plus répandue, elle représente 85% du total des alpagas.

La spirale est une caractéristique des toisons des alpagas suri.La fibre qui est brillante,soyeuse et sans ondulations pousse parallèlement au corps augmentant leur qualité de réflexion de la lumière.La toison de l’alpaga suri présente une plus grande uniformité que celle de l’alpaga huacaya.

Echarpe fourrure beige en laine d'alpaga feutrée
image bonnet a pompon alpaga suri gris

Laine d'alpaga

La laine d’alpaga appartient au groupe que le secteur textile appelle les fibres nobles comme le mohair, le cachemire ou l’angora.Elle appartient à ce groupe car c’est une matière très luxueuse et exclusive aux qualités exceptionnelles en termes de résistance (7 fois plus que la laine de mouton), de chaleur (4 fois plus que la laine mérinos), de soyeux et bien sûr,de finesse.Les caractéristiques qui donnent la qualité de la toison sont la couleur, le diamètre des fibres (finesse), la densité, le caractère ou la boucle, le lustre ou la brillance, la couverture et l’uniformité de toutes ces caractéristiques.La longueur de la mèche et le diamètre de fibre (finesse), sont les qualités les plus importantes mais un toison sans uniformité ne présente aucun intérêt pour le secteur textile.

Il existe 22 couleurs naturelles reconnues différentes, bien qu’il soit censé y avoir plus de couleurs. Les couleurs de la fibre vont du brun, du beige à la cannelle, du gris blanc, de l’abricot, de l’abricot bleu et, bien sûr, du noir. L’alpaga noir appelé “yanapaco” représente 0,07% de toutes les couleurs. Cela existe à peine. Notez également qu’il existe de nombreuses nuances de noir, de nombreux spécimens ont du gris blanc, rougeâtre ou brun.
Les mélanges de fibres peuvent produire d’innombrables couleurs naturelles.

FIBRESMICRONSLONGUEUR
VIGOGNE10 a 1515 a 40
ANGORA11 a 1525 a 50
CACHEMIRE15 a 1925 a 90
ALPAGA18 a 4075 a 400
MERINOS17 a 2250 a 60
GUANACO18 a 2430 a 60
CHAMEAU18 a 2629 a 120
YAK19 a 2130 a 50
MOHAIR24 a 4075 a 100

Classification de la laine d'alpaga

Après la tonte, les fibres doivent passer par différents processus tels que le lavage, le triage, la classification, le cardage, le peignage pour être feutrés ou filés et tricotés.La classification des fibres d’alpaga est une procédure manuelle et laborieuse qui nécessite des mains expertes.

Royal bebe alpaga est une sélection des meilleures fibres de bébé alpaga. C’est un matériau ultra doux et très exclusif, puisque seulement 1% de la production mondiale de fibre d’alpaga correspond à cette variété.(jusqu’à 19 microns)

Cette fibre est d’une qualité énorme et extrêmement douce. Sans aucun doute, c’est l’une des plus précieuse et des plus appréciées. (19-23 microns)

C’est le plus abondant la fibre doit être compris entre 23 et 26 microns et c’est toujours une laine de haute qualité.

  • Medium: Normalement utilisé pour fabriquer des produits industriels (26-29 microns).
  • Grossière: Utilisé pour faire des tapisseries et des tapis (29 -31 microns)
  • Courte: en raison de sa longueur.

Bébé alpaga

“Bébé alpaga” est un terme qui définit et catégorise la laine pour sa finesse, c’est-à-dire,qu’il s’agit d’un mot utilisé pour classer les fibres d’alpaga en fonction de leurs microns.Pour qu’une fibre de laine soit considérée comme “bebe alpaga”, elle doit répondre à une série d’exigences en termes de longueur et d’épaisseur, entre autres paramètres et aucun de ces paramètres ne se réfère à une première tonte ou toison d’un alpaga de moins d’un an,c’est-à-dire un “cria” d’alpaga.
La vérité est que “bébé alpaga” est une définition quelque peu malheureuse, car elle semble faire référence au vol de laine d’un “cria” lama sans défense qui mourra de froid dans la chaîne de montagnes andine péruvienne dans laquelle Pizarro a perdu son luxueux morrion, mais rien de plus loin de la réalité,c’est juste le nom d’une catégorie de laine.

Cria d 'alpaga,allors pas bébé
  • Microns

Le Cria d’alpaga à la naissance pèse généralement environ 8 ou 9 kgs et rarement plus d’un Cria naît à chaque naissance. Le Cria peu de temps après la naissance, suce le colostrum et court autour et entre les pattes de sa mère. Le Cria est sevré vers 6 ou 7 mois.

.

fourrure alpaga blanche

Hover Box Element

Paramètres baby alpaga
  • Finesse 19 à 23 microns.
  • Longueur minimum 65 mm.
  • Humidité maximale 8%.
  • Minéraux maximum 6%.

Matières grasses maximum 4%.

Echarpe fourrure fibre alpaga feutrée a la main

Caractéristiques de la laine d'alpaga

  • Elle est plus chaude et plus résistante que la laine de mouton.(4 fois plus)
  • Elle a une large palette de couleurs naturelles et elle est facile de teindre.
  • Une qualité importante de l’alpaga est sa capacité à résister au rayonnement solaire.
  • Elle est légère, bien qu’elle soit une fibre très chaude.
  • Elle est élastique et résistante et bien sûr ignifuge.
  • Elle est un matériau respectueux de l’environnement.
  • Elle est soyeuse et brillante. Ne perd pas sa brillance après le lavage.
  • Elle est  isolant,thermique,imperméable et hypoallergénique.
  • Elle est l’une des plus belles,fines et luxueuses laines au monde.
  • Elle absorbe à peine l’humidité et repousse très bien l’eau.

Entretien des fourrures en laine d'alpaga

  • Pour les taches ou les odeurs faibles, placez simplement la pièce pour la ventiler. L’air naturel suffit pour nettoyer l’alpaga.
  • Lavage à la main uniquement recommandé.
  • Ne pas laver à plus de 30 °. Assurez-vous de bien rincer la zone.
  • Ne le stockez qu’après qu’il soit complètement sec.
  • Pour éviter les bets, le naphtalène n’est pas recommandé. Utilisation de lavande, de cèdre ou de café.
  • Ne le suspendez pas sur des cintres afin qu’elle ne se déforme pas.
Summary

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *